Pourquoi les Codes de la Séduction ont changés à l’Heure Actuelle ?

Tu te demandes pourquoi tu n’as aucun match
(ou presque) ?

Temps de lecture estimé : 9min

Flemme de lire ? Ecoute l’article !

L’une de mes principales raisons de créer ce blog vient du fait que j’ai remarqué que la drague ne s’était pas du tout adaptée au monde dans lequel on vit.

La séduction est un art vieux comme le monde, c’est une certitude et je ne le nie pas. Par contre, je pense qu’il est très important de considérer la société telle quelle est actuellement dans nos processus de drague.

On ne peut pas passer à côté du fait que les rapports homme-femme n’ont plus rien avoir avec ce qu’ils étaient il y a 20 ans, 30 ans, et même plus.

Ce n’est pas grave en soi, c’est même tout à fait normal. L’Homme évolue depuis la nuit des temps et ces rapports font partie de notre évolution.

Le problème, c’est que je remarque que l’homme (avec un petit « h » cette fois) reste fort conservateur dans sa manière de se considérer lui-même et de considérer la femme.

Qu’on soit d’accord ou non, le rôle de la femme est différent aujourd’hui. Depuis de nombreuses années, elles se battent pour l’égalité et leur liberté en général. Liberté de penser, d’agir, d’être.

Je le répète, je peux concevoir qu’on ne soit pas d’accord avec ce principe même si ça me parait parfois fort ancestral.

Si on pouvait, avant, jouer les paons devant la femelle qui attendait de se faire courtiser. La démarche aujourd’hui se doit d’être plus maîtrisée et un petit peu plus consistante. Il n’y a aucune attaque envers les femmes d’hier, ni envers les hommes d’aujourd’hui.

Le monde CHANGE.

La femme s’émancipe

Dans les années 60, la femme a commencé à avoir de plus en plus de droits et de liberté. La vision de la société s’est mise à changer peu à peu. Mais on était encore loin de ce qu’on est actuellement.

Pendant longtemps encore après ce « début de l’émancipation », la femme est vue comme un objet qui sert à faire le ménage, la cuisine, élever les enfants et bien baiser son mari.

Aujourd’hui, malgré ce qu’en disent la plupart des féministes extrémistes, le chemin parcouru est immense. Les femmes ont des postes égaux aux hommes, elle n’est plus considérée comme un aspirateur qui cuisine. Elle est plus libre que jamais !

Certes, tout n’est pas encore parfait, mais ce qu’on a accompli est géant.

Forcément en ayant cette place dans une société qui évolue toujours, ses envies évoluent et son niveau d’exigence aussi. À l’époque, on peut imaginer qu’une femme se contentait d’un homme avec une situation stable et qui ramenait de l’argent, parfois en faisant sacrifice sur bien d’autres points. C’est triste, mais ce n’est pas le sujet ici.

Aujourd’hui, elle est indépendante et n’a pas besoin d’un homme pour stabiliser sa vie. Elle a même de manière générale un avantage en débrouillardise que beaucoup d’hommes n’ont pas.

Si tu veux mon avis profond sur la question : « Est-ce qu’il faut une égalité homme-femme ? », viens en parler par email !

Tout ça pour dire que forcément, ses attentions ne sont plus orientées dans la même direction et que donc un homme se doit d’être différent.

Ce qu’il faut retenir de ces changements, c’est qu’aujourd’hui, la femme a davantage le choix.

Le choix de te trouver sympa, le choix de te trouver con, le choix de te jeter parce que tu es trop con… Ou le choix de t’aduler parce qu’elle te trouve trop cool. (Oui, c’est important de dire « elle te trouve » plutôt que « parce que tu es », tout le monde est trop cool 😉 )

Tu veux devenir irrésistible en seulement 4 étapes simples ?

Télécharge gratuitement ce guide et découvre comment plaire aux femmes en ne changeant presque rien !

Notre mode de vie radicalement changé

Au cours des dernières décennies, il y a bien des choses qui ont changé dans notre société.

La place de la femme, mais aussi notre mode de vie.

Je dirais même que la vision qu’on a de la vie est, elle aussi, métamorphosée.

Les années 2000 ont amenées avec elles un lot de nouveautés, d’un point de vue technologique d’une part et d’un point de vue social et psychologique d’une autre part.

Les générations d’avant avaient plutôt un mode de vie « par défaut » qui traversait les âges. On ne peut pas leur en vouloir, encore une fois ça a fait partie de notre évolution.

Ce que je veux dire par là, c’est que la population était en quête de stabilité. On cherchait une carrière dans laquelle se lancer, une boite a intégré et on y restait toute sa vie si le job était en corrélation avec ce qu’on avait prévu et si le salaire permettait de vivre décemment.

Ainsi, les projets de vie étaient souvent : gagner sa vie au boulot, se marier, avoir des enfants et payer sa maison. Comme ça une fois arrivé à la pension, on était propriétaire.

Il n’y a aucune critique là-dedans, mon propre père est pile-poil dans cette situation.

Au niveau des relations amoureuses, on était beaucoup plus en recherche de stabilité que maintenant. On cherchait une femme qu’on allait marier, et un petit peu dans le même ordre d’idée que le boulot, si on trouvait quelqu’un qui nous convenait un minimum, c’était suffisant pour bâtir des projets ainsi que son avenir.Ce mode de pensée était aussi bien de l’homme envers la femme que l’inverse.

Pour parler séduction, c’est donc une démarche tout à fait différente aussi. On ne drague pas pareil quand on cherche l’amour éternel que quand on sait qu’il y a une chance sur deux pour que la relation dure moins de 3 ans.

On ne juge plus quelqu’un sur sa stabilité à long terme ni sur le genre de vie qu’il a décidé de mener. Disons que pour résumer, avant on avait peut-être une approche long terme et maintenant court terme.

Évidemment, Internet a énormément contribuer (voire tout changer) à ce changement de vision de la vie et des choix.

Choc des générations : Internet explose tout

Je pense qu’il n’est pas utile que je vous dise à quel point Internet a monopoliser le monde en quelques années.

Au début des années 2000, on a vécu la naissance des réseaux sociaux et démocratisation du web autour du monde.

Les gens sont de plus en plus connectés. Aujourd’hui, les chiffres sont phénoménaux. Bien ou pas, malsain ou non, ce n’est pas la question ici.

Par contre ce qui est intéressant de remarquer, c’est comment Internet a changé notre vision de la vie.

Tout est devenu possible

On peut tout faire en un rien de temps. Et ça s’applique à tous les domaines, le domaine pro, on peut travailler sur Internet à partir de n’importe où sur terre. Les voyages, les rencontres et l’information de manière générale.

On a accès à tout ce qu’on veut.

Une des conséquences, c’est que les gens ne se laissent plus avoir comme avant. C’est depuis Internet qu’il y a tous les scandales alimentaires sur la traçabilité, etc.

Le monde communique, échange et tout va beaucoup plus vite !

Il y a plein d’avantages, mais des inconvénients également.

Du coup, aujourd’hui, on peut aussi draguer sur Internet. De nombreux sites de rencontres existent tels que Tinder, Happn, Lovoo, Meetic, Badoo, … pour citer les plus connues. On peut aussi séduire via Facebook, ou draguer par sms. Les moyens sont illimités.

#MeToo, #BalanceTonPorc, quand Internet met en lumière le harcèlement

Le web a donc aussi « augmenté le harcèlement » que subissent les femmes. Il n’y a cas voir la différence entre le compte Tinder d’une femme et d’un homme…

Ça, ça joue en notre désavantage, nous les Séducteurs Modernes, car on doit redoubler d’efforts pour que notre voix soit entendue.

On a donc d’un côté cette aisance à bénéficier d’endroits supplémentaires pour trouver une fille, mais aussi son pendant négatif qui est qu’elles sont peu accessibles.

Mais tout ça a également changé la séduction d’une manière plus indirecte qui est que les femmes se sont senties plus persécutées qu’avant. Elles ont appris à prendre la parole et donc on a l’impression d’être dans un essor de harcèlement, violences, viols, ce qui a fait radicalement augmenter la panique féminine et son rejet des hommes.

Elles sont de plus en plus nombreuses à dénoncer, et des mouvements tels que #MeToo renforcent ces prises de paroles rendues possibles grâce à Internet. On ne peut que les encourager à le faire.

D’un autre point de vue et pour en revenir à notre mode de vie, tout est désormais possible. Il n’y a plus de vie standard ou si peu. À tout moment, on peut décider de partir à l’autre bout du monde, mais dans le même temps, ta copine peut se faire draguer par un mec sur les réseaux et que tu n’en saches jamais rien.

Le sujet est long et périlleux que pour traiter tous les aspects dans cet article. Si ça t’intéresse que je fasse une analyse plus poussée et détaillée, n’hésite pas à me le faire savoir en m’écrivant un petit email.

Que faut-il retenir de tous ces changements ?

Il n’y a rien de négatif à tout ça. Je voulais juste montrer ici à quel point le monde change et que la manière de se rencontrer, d’aborder quelqu’un a changé.

En conséquence de tous ces changements, la femme est aujourd’hui plus libre, elle laisse parler sa sensibilité et est attentive à celle des hommes.

Aujourd’hui, on pense à soi avant de penser à son couple et à sa vie amoureuse. Il y a réellement une analyse et une compréhension de l’autre qu’il faut adopter et ne surtout pas négliger.

La communication est au centre d’une relation. Il faut savoir se comprendre, se parler pour pouvoir avancer ensemble et c’est une différence majeure avec « le monde d’hier » qui était beaucoup moins tourné vers la compréhension de l’autre.

Pour réellement plaire à quelqu’un, il faut aller plus loin que d’essayer de l’impressionner en 2 secondes. Il faut savoir ce qu’on veut et cibler ce qu’on fait pour arriver à nos objectifs.

Je ne dis pas que tout doit être mesuré, loin de là. La séduction, c’est avant tout du naturel, de la spontanéité. Mais il faut impérativement faire évoluer nos techniques de drague au même stade que la société a évolué.

Il y a également, et c’est un peu triste, une méfiance générale qui a grandi dans la société et il faut davantage faire attention à ce qu’on dit et à ce qu’on fait. Il faut être un vrai ninja parfois pour savoir comprendre des signaux et réagir face à ceux-ci, en étant sur de ne pas les avoir mal interprété.

On peut draguer en ligne, mais on peut toujours draguer en vrai, en étant sur de suivre des conseils avisés et de faire ça correctement, pour ne pas passer pour « un de ces pervers qui te harcèlent constamment dans la rue ». D’ailleurs, tu penses que tu es fait pour aborder les filles dans la rue ?

Bref, cet article sonne un peu comme une alarme, ce n’est pas le cas. Je voulais ici surtout souligner les problématiques qui font qu’à l’heure actuelle, il est important de considérer un tas de choses lorsqu’on drague ou que simplement, on entreprend des relations sociales.

Si ça t’intéresse d’en savoir plus sur la manière dont il faut interpréter tout ça et le mixer pour avoir un canva de séduction actuelle, dis-le moi.

Partage-moi les zones d’ombre que tu as, les barrières éventuelles que tu as déjà rencontrées.

À très vite !

par | Oct 30, 2020 | Séduction

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code